Nouveautés Février 2017

Tout comme le mois dernier, j'ai reçu quelques nouveautés des éditions Scholastic. #sponsorisé Cette fois-ci, j'ai reçu trois albums : La merveilleuse machine à se faire des amis, Je ne suis pas un numéro ainsi que Le jardinier de la nuit. Si cela vous intéresse, continuez à lire cette publication, car je vous parlerai de ces derniers.

Une publication partagée par Stéphanie Fréchette (@frechettestephanie) le


La merveilleuse machine à se faire des amis
Auteur : Nick Bland

http://www.scholastic.ca/editions/livres/view/la-merveilleuse-machine-se-faire-des-amis

Nous connaissons déjà cet auteur pour la plupart pour Le gros ours grincheux. Cette fois-ci, il nous revient avec un album qui porte sur la technologie et les relations humaines. Évidemment, l'histoire ne se passe pas avec des personnes, mais avec des animaux de la ferme. Il s'agit de Pep la poulette qui trouve un téléphone intelligent. En nulle part dans l'histoire il n'est mentionné qu'il s'agit d'un téléphone. Plus elle passe du temps avec le téléphone, plus elle s'isole des autres animaux de la ferme. Elle croit s'être fait des amis sur les réseaux sociaux, mais lorsqu'elle les rencontre, cela ne se passe pas du tout comme elle le voulait... En plus de négliger ses amis, Pep a été très imprudente et naïve. Cet album est une excellente amorce pour une discussion portant sur l'utilisation des téléphones intelligents et des réseaux sociaux.

sur 5


Je ne suis pas un numéro
Auteures : Jenny Kay Dupuis et Kathy Kacer
Illustrateur : Gillian Newland

http://www.scholastic.ca/editions/livres/view/je-ne-suis-pas-un-numro

Cet album est fort en émotion, car il dénonce une situation que des milliers d'enfants autochtones ont vécu au XXe siècle : ils étaient forcés d'aller au pensionnat pour étudier et prier. Rappelons-nous que la religion catholique était présente partout dans ces années (écoles, hôpitaux, etc.). Les enfants autochtones étaient obligés d'y aller pour être scolarisés et évangélisés. Ceux-ci étaient littéralement arrachés à leurs parents sous peine d'en subir les conséquences. Selon Wikipédia, ces pensionnats ont existés de 1820 à 1990. Cet album peut donc être utilisé en univers social (surtout pour le Canada vers 1820 et le Québec vers 1905). Il est aussi un excellent prétexte pour introduire les droits des enfants en éthique à cette époque.

 sur 5


Le jardinier de la nuit
Auteurs : Les frères Fan

http://www.scholastic.ca/editions/livres/view/le-jardinier-de-la-nuit

Dans cet album des frères Fan, les illustrations nous parlent. Cette histoire nous montre l'importance qu'a l'art dans nos vies. Il s'agit d'un jardinier qui taille les arbres et les arbustes d'une ville durant la nuit. Les habitants sont tous impressionnés par ces sculptures à leur réveil. Un petit garçon qui était très intrigué par l'homme et ses oeuvres devient son apprenti. L'homme lui transmet alors son savoir. Aussi, plus notre lecture évolue, plus les couleurs apparaissent (un peu comme Bienvenue à Pleasantville si vous connaissez ce film avec Tobey McGuire et Reese Witherspoon). Cet album est parfait pour l'appréciation d'oeuvres littéraires et d'illustrations.

 sur 5


Bonne lecture!

post signature

2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup tes articles littératures jeunesse, on découvre de très beaux albums et tu nous crées de bien beaux besoins! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma liste de livres à acheter ne finit plus de finir! On a tous ce problème je crois...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...